L’allergie alimentaire chez l’adulte

Publié le par naturelementbio attitude

L’allergie alimentaire chez l’adulte

En France, les allergies alimentaires touchent 1 200 000 adultes.

La prévalence selon l’âge et le sexe

Allergie alimentaire de l'adulte - Valpiform

Certaines allergies alimentaires de l’enfant persistent à l’âge adulte. Chez le jeune adulte de 15 à 30 ans, 31% des allergies alimentaires ont commencé dans l’enfance.

Il s’agit de l’allergie à l’arachide, suivie par l’œuf, la farine de blé, le poisson, le sésame. Après 30 ans, les allergies alimentaires de l’enfance ont disparu sauf de très rares cas d’allergies au poisson.

Après l’installation à l’âge adulte, l’allergie alimentaire guérit très rarement.

A l’inverse des enfants, les femmes (de plus de 15 ans) semblent plus prédisposées à l’allergie alimentaire que les hommes.

Les allergènes les plus fréquents

Les allergies de l’adulte se manifestent très souvent par des allergies aux protéines d’origine végétale (84%). Leur fréquence augmente avec l’âge, parallèlement à l’acquisition de la sensibilisation aux pollens, en raison des phénomènes d’allergie croisée pollens-fruits et légumes

Les tendances marquantes des dernières années sont la progression des allergies alimentaires aux fruits et légumes de la famille des latex (avocat, kiwi, banane, châtaigne) et la progression des allergies au sésame et au lupin.

Répartition des principaux allergènes chez l’adulte

(241 observations)

Répartition des allergènes chez l'adulte

Données Cercle d’investigations cliniques et biologiques en allergologie alimentaire (CICBAA) - Mise à jour en février 2005

Les symptômes de l’allergie alimentaire à l’âge adulte

Les manifestations de l’allergie alimentaire chez l’adulte sont aussi variées que chez l’enfant. Cependant, elles peuvent être beaucoup plus graves.

Le syndrome oral est le symptôme le plus bénin. Il consiste en une sensation de démangeaison au niveau du palais, de la gencive ou encore du pharynx.

De l’urticaire (sous forme ou non de dermatite) ou de l’asthme peuvent également survenir.

Dans 30% des cas, les patients souffrent d’anaphylaxies sévères ou bien de chocs anaphylactiques.

Article édité chez VALPIFORM

 

www.naturelementbio.fr

Commenter cet article

nessa :0091: 30/11/2010 23:09



c'est mon cas malheureusemnt mais pour l'instant j'ai fait les tests basiques et je ne suis allergiques qu'aux métaux tels le nickel...


pour le lait mon intolérance n'est pas révélé par les tests mais par mon expérience, si je vois du lait le soir même j'ai une bronchite ;  


maintenant j'ai développé un urticaire et suis sous aerius , je dois encore aller voir l'allergologue ...


 


merci pour toutes ces informations 



naturelementbio attitude 30/11/2010 23:50



Bonsoir nessa,  ce n'est pas la première fois que j'entends parler d'allergie au nickel, cela concerne une allergie au touché qui est assez commune ( boucles d'oreille, bague...) ou à
l'absortion qui est plus rare et donc tous les aliments en boite ou qui ont été mis en contact lors de leur fabrication sur la chaine de production ?


Si cela concerne la deuxième allergie j'aimerais bien que vous m'en parliez un peu plus.


Et si cela concerne la première, j'ai des astuces a vous donner !


Pour la petite intolérance au lait, vous pouvez soit utiliser Lactose-Ok que nous vendons sur notre site il à l'avantage de ce prendre avec tout produits lactés, ou essayer le lait de chèvre qui est plus digeste et à moins d'effet d'intolérance
( à essayer ?)


Je vous remercie de votre petit mot et je vous soutiens de tout coeur. A bientôt.


Véronique.D