Allergie au gluten (Maladie Coeliaque)

” Allergie au gluten “ (Maladie coeliaque)

les symptômes et le traitement (Allergie alimentaire)

 

Le gluten est une protéine qui se trouve dans les céréales, comme l’avoine, le blé, l’orge et le seigle.
Donc, bien sûr dans le pain, les pâtes à pizza et les pâtes alimentaires, mais attention le gluten se trouve aussi dans d’autres aliments tels que la sauce soja, le vinaigre de malt et un grand nombre d’assaisonnements, d’aliments préparés, de conserves cuisinées, de bouillons et de soupes préparées.

La liste des céréales interdite pour une “allergie”, une intolérance au gluten est : le blé, le seigle, l’orge et l’avoine.

Malheureusement, certaines variantes de ces céréales portent d’autres noms dans la composition des produits.
Le blé dur et la semoule sont des noms pour certaines sortes de blés cultivées pour un usage spécifique.
Le spelt et le kamut sont des variétés de blé. (On les trouve aussi sous les noms suivants : spelta, blé polonais, etc).
Le boulgour est un blé travaillé de façon particulière par l’industrie agroalimentaire.
Le triticale, une céréale issue du croisement entre le blé et le seigle, est à mettre dans cette liste.

Le maïs est une des céréales dont on pense qu’elle n’altère pas les villosités intestinales. Cette céréale est tolérée par la plupart des malades.

Parmi les céréales usuelles, le riz n’engendre que très rarement des troubles, c’est donc la plus recommandée pour les personnes atteintes de maladie coeliaque.

A part le riz et le maïs, il y a beaucoup d’autres céréales utilisées dans les régimes sans gluten.

Les céréales suivantes peuvent être utilisées et transformées en farines : l’amaranthe, le sarrasin (ou kasha), les pois chiches, les « larmes de Job » (Hato Mugi, larmes de Juno, grain du fleuve), les lentilles, le millet, les pois, le quinoa, le ragi, le sorgho, le soja, le tapioca, le teff et le riz sauvage .
La plupart de ces farines sont disponibles dans les magasins d’alimentation biologique.
Certaines comme la farine de riz peuvent se trouver dans les magasins d’alimentation.

Pour améliorer la texture des produits sans gluten, la plupart des recettes incluent un ou plusieurs de ces ingrédients : la gomme xanthane, la gomme de guar ou la méthylcellulose.
Ces ingrédients peuvent s’acheter dans les magasins d’alimentation biologique, ou dans des magasins spécialisés.

Pour cuisiner, il existe des huiles sans gluten comme les huiles de maïs, de noix, d’olive, graine de colza (canola), carthame, soja, et tournesol.

Le traitement de ” l’allergie ” (intolérance) au gluten :

Il n’existe pas de médicaments que les malades puissent prendre en espérant guérir.
En fait, il n’y a pas de guérison mais l’opportunité pour les malades de vivre normalement et en bonne santé en suivant un régime sans gluten.
Cela signifie bannir tout produit dérivé du blé, du seigle, de l’orge, du seigle et de quelques autres céréales moins connues.

Les symptômes de l’allergie au gluten :

Il n’y a pas de symptôme type.
Certains malades ne présentent presque aucun symptômes (formes asymptomatiques ou latentes de la maladie), tandis que dans certains cas extrêmes, des patients se présentent à leurs médecins avec des gaz, des ballonnements, des diarrhées et une perte de poid dus à la malabsorption des nutriments.

Voici une liste de symptômes possibles :

La diarrhée
La constipation
Des Statorrhées
Des douleurs abdominales
Des flatulences excessives
Touts les problèmes associés à une déficience en vitamine
Déficience en fer (une anémie)
Une fatigue chronique
Des douleurs osseuses
Une fragilité osseuse
Des sensations anormales ou altérées de la peau (parasthésie), y compris des brûlures ou des chatouillements.
Des oedèmes
Des maux de tête
etc.

 

Danger Santé    Premier blog français dans le domaine de la Santé