L’allergie au lait de vache

L’allergie au lait de vache

Prévalence de l’allergie au lait de vache

Allergie au lait - Valpiform

L’allergie aux protéines du lait de vache (APLV) touche essentiellement les enfants en bas âge (13% des allergies alimentaires chez l’enfant contre 5,4% chez l’adulte).

Elle débute essentiellement après le sevrage au lait maternel et disparaît à 80% vers 4/5 ans si l’éviction des protéines mises en cause a été correctement réalisée.

Un régime approprié doit alors être mis en place pour compenser le lait de vache : il s’agit d’hydrolysats de protéines (protéines coupées en morceaux, qui changent donc de conformation et ne sont plus susceptibles d’entraîner des réactions allergiques). Les cas au-delà de 10-12 ans sont très rares.

Dans tous les cas, afin d’éviter des carences, il est nécessaire de compenser les besoins en calcium et en protéines par d’autres aliments : fruits et légumes, viandes…

Symptômes et particularités de l’allergie au lait

L’eczéma est le principal symptôme chez l’enfant, mais des vomissements, diarrhées, asthmes voir morts subites peuvent également se produire (d’après D.A . MONERET-VAUTRIN, G.KANNY, M.MORISSET, « Les allergies alimentaires de l’enfant et de l’adulte » , Editions MASSON).

La prévention de l’APLV n'est pas évidente car les protéines de lait de vache, très présentes dans les fromages, yaourts, gâteaux… peuvent aussi figurer de manière masquée dans des produits diététiques ou des excipients à base de lactose contaminés. Il faut aussi se méfier des étiquettes qui mentionnent la présence de lait sans le citer, mais en utilisant des termes de chimiste.

Exemples de termes utilisés sur les étiquetages pouvant suggérer la présence de lait

(liste indicative et non exhaustive) :

  • Beurre
  • Caramel
  • Fromage
  • Poudre de lait
  • Globuline
  • Fromage blanc
  • Caséïne
  • Caséïnate
  • Albumine
  • Crème
  • Babeurre
  • Yaourt
  • (Bêta)lactoglobuline
  • (Alpha)lactalbumine
  • Lait hypoallergénique
  • Lactose
  • Lactoserum

Dans un cas d’allergie au lait de vache, un autre point est soulevé : les allergies croisées. En effet, si une personne est allergique aux protéines de lait de vache, il est indispensable de faire attention aux protéines d’autres laits (de chèvre, d'ânesse ou de jument) qui peuvent se révéler dangereuses.

Le lait de vache est un des 14 allergènes à déclaration obligatoire.

 

 VALPIFORM