La réglementation sur l’information des allergènes

La réglementation sur l’information des allergènes

Le paquet hygiène

Les exploitants du secteur alimentaire veillent à ce que toutes les étapes dont ils sont responsables (production jusqu’à mise à disposition pour le consommateur final) soient effectuées de manière saine et sans danger pour la santé du consommateur (conformément aux dispositions du règlement (CE) 852/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004).

La réglementation sur l’étiquetage

« Toute réglementation relative à l’étiquetage doit être fondée avant tout, sur l’impératif de l’information et de la protection des consommateurs. »

Cette mention de la directive européenne 2000/13/CE énonce clairement le fait que le consommateur, lors de son acte d’achat, doit avoir en sa possession toutes les caractéristiques du produit. L’entreprise qui exploite le produit doit donc travailler en totale transparence au service du consommateur.

En 2003, la directive précédente a été transformée par la directive 2003/89/CE qui impose une mention claire sur l’emballage en ce qui concerne les allergènes introduits pertinemment dans le produit.

12 puis 14 allergènes à déclaration obligatoire

Depuis 2005, en cas de risque de présence avéré, les industriels ont l’obligation de renseigner, sur les packagings des produits, les 12 allergènes responsables de plus de 90% des allergies alimentaires :

  • les céréales contenant du gluten (blé…)
  • l’œuf
  • le sésame
  • le poisson
  • le soja
  • les crustacés
  • le lait
  • la moutarde
  • les sulfites
  • les fruits à coque
  • l’arachide
  • le céleri

Depuis décembre 2007, deux allergènes ont été ajoutés :

  • le lupin
  • les mollusques.

En ce qui concerne la notion « GARANTI SANS », à l’heure actuelle, aucun seuil n’est défini et il existe une confusion entre l’absence d’ingrédient allergène dans la recette et l’absence de contamination. En effet, certaines entreprises utilisent cette mention pour garantir l’absence d’utilisation de certains ingrédients dans leurs recettes mais ne peuvent certifier l’absence de présence fortuite d’allergènes (par contamination sur ligne de production par exemple).

Notre société, conformément aux recommandations des experts de santé, s’engage non seulement sur l’absence des ingrédients allergènes dans les formulations de nos produits sans allergènes mais aussi sur une gestion globale du risque allergène:

  • grâce à la gestion des contaminations croisées via des analyses systématiques des matières premières entrant sur le site de fabrication, l’étude HACCP…),
  • en tenant compte des connaissances scientifiques et techniques les plus récentes.